La Motte féodale


La motte féodale

La fin de l’époque carolingienne marque le début de l’émiettement du pouvoir qui fut à l’origine de l’émergence du système féodal. Ainsi, pour se protéger des Normands mais aussi de leurs voisins, les nobles locaux construisirent des sites fortifiés, constructions sommaires en bois, édifiées sur des mottes artificielles.

Ce site fut l’œuvre de la famille seigneuriale de MARIGNE et remonterait au XIe siècle ou XIIe siècle. Après la construction du château de la Cour, aujourd’hui disparu, cette motte féodale fut utilisée comme lieu où le Seigneur rendait la justice. La Motte féodale fut donnée à la commune de MARIGNE par le Comte Victor THOMAS de PANGE en vertu d’un écrit en date, à PARIS, du 02 décembre 1982.